Réel / Fiction Clips

Here is a list of the clips as recommended by M. Alain Bergala that best illustrate the theme for this year. All in French, so this is where Google Translate comes in handy if your French laisse à désirer…

Le Cinéma, cent ans de jeunesse 2011-2012  « LA PART DU REEL DANS LA FICTION » Extraits de films

DVD 1 Légende :

J  = extraits repérés pour les plus jeunes élèves

>  Quand un extrait correspond à plusieurs catégories, un renvoi est signalé vers son emplacement sur le dvd.

– Pour revenir au sommaire principal du dvd à partir de la télécommande : Touche Menu

– Pour revenir au sous-menu par liste des films : Touche Title

  1. I.           QUELLE PART DU REEL DANS LA FICTION ?   DVD1  – 2H04

Introduction : 4 films-clé

Boudu sauvé des eaux, Jean Renoir (1932, France)  J

–       Caméra cachée sur les quais  > I.2 le réel et la fiction coexistent

–       Noyade Boudu et badauds > II.4. l’acteur face au réel

–       La barque se renverse > II.6. sensations physiques de l’acteur/dupersonnage

–       Chèvre surprise par sifflet train > II.4. l’acteur face au réel

Le Petit Fugitif, Morris Engel, Ray Ashley, Ruth Orkin (1953, USA)  J

–       Scène de manège à Coney Island > II.7. personnage dans le monde

–       Base-ball  et autres jeux  > II.5. gestes de l’acteur/du personnage

–       Collecte de bouteilles sur la plage >II.4. l’acteur face au réel ; II.7 personnage dans le monde

–       Passage du jour à la nuit > II.7. personnage dans le monde

–       La pluie > II. 3. Manifestations météorologiques

L’Enfance nue, Maurice Pialat (1968, France)

–       Le début, bascule du réel dans la fiction I.2 le réel et la fiction coexistent

–       Chat et jeu >II.4. l’acteur face au réel J

–       Transfert dans le train avec les enfants > II.4. l’acteur face au réel

–       Avec « Pépère et mémère » > II.4. l’acteur face au réel J

Du côté d’Orouët, Jacques Rozier (1973, France)

–       Sur la dune avec les valises > II.6. sensations physiques de l’acteur/dupersonnage

–       Balade sur la plage  > II.3. manifestations météorologiques

–       Pêche à la crevette > II.7. personnage dans le monde

–       Les anguilles > II.4. l’acteur face au réel

–       La leçon de voile > II.6. sensations physiques de l’acteur/dupersonnage

  1. 1.     LA  FICTION EST ANCREE DANS LE REEL

–        Nanouk l’Esquimau, Robert Flaherty (1922, USA-France) J

–        Le Voleur de bicyclette, Vittorio De Sica (1948, Italie)  J

–        Bashu, petit étranger, Bahram Beyzaï (1990, Iran)

–        Dernier Maquis, Rabah Ameur-Zaïmeche (2008, Algérie-France)

  1. 2.              LE REEL ET LA FICTION COEXISTENT

–       Conté d’été, Eric Rohmer (1996, France)

–       Passage souterrain, Krzysztof Kieslowski (1974, Pologne) > II.4. l’acteur face au réel

–       Orly, Angela Schanelec (2009 France-Allemagne) 2 extraits

–       La Comédie de Dieu, João César Monteiro (1995, Portugal) > II.4 l’acteur face au réel

–       La Petite Vendeuse de soleil, Djibril Mambety Diop (1998, Sénégal) J

–       Sans toit ni loi, Agnès Varda (1985, France)

Cas particulier : créer une situation pour la filmer comme un documentaire

–        Fitzcarraldo, Werner Herzog (1982, Allemagne)

Voir aussi > I. introduction ; films-clé

–       Boudu sauvé des eaux, Jean Renoir (Caméra cachée sur les quais)

–       L’Enfance nue, Maurice Pialat (Le début du film : bascule du réel dans la fiction)

  1. 3.              IRRUPTIONS DU REEL DANS LA FICTION

a)  Le récit s’interrompt momentanément pour observation du réel

–        Le Petit Lieutenant, Xavier Beauvois (2005, France)

–        Les Quatre Cent Coups, François Truffaut (1959, France) – 2extraits J

–        Un homme, un vrai, Matthieu Amalric (2003, France)

–        La Grande Aventure, Arne Sücksdorff (1953, Suède) J > II.4 l’acteur face au reel ; animaux

b)      Irruption d’une personne réelle

–        Conté d’été, Eric Rohmer (1996, France)

–        Masculin féminin, Jean Luc Godard (1966, France-Suisse)

c) Images d’archives

–       Vincere, Marco Bellochio (2009, Italie) (archives historiques)

______________________________________________________________________________

Extraits de films

DVD 2 Légende :

J  = extraits repérés pour les plus jeunes élèves

>  Quand un extrait correspond à plusieurs catégories, un renvoi est signalé vers son emplacement sur le dvd.

– Pour revenir au sommaire principal du dvd à partir de la télécommande : Touche Menu

– Pour revenir au sous-menu par liste des films : Touche Title

  1. I.                        METHODES ET PARAMETRES  –  DVD2   2H 36min
  1. 1.     ENREGISTRER le TEMPS

a) Passages du temps

–       4 vues Lumière (opérateurs Lumière, 1895-1897) sortie d’usine + arrivée d’un train + attelage + bicycliste) J

–       Jeunes Lumières : Les Chevaux (Cinéma, cent ans de jeunesse, 1995, France) J

–       Five, Abbas Kiarostami (2003, Iran) J

–       Lumière Silencieuse (Stellet Licht), Carlos Reygadas (2007, Mexique-France-Pays-Bas-Allemagne

–       Cléo de 5 à 7, Agnès Varda (1962, France)

b) Les trajets

–        Un couple parfait, Nobuhiro Suwa (2005, Japon-France)

–        Secret défense, Jacques Rivette (1998, France)

  1. 2.     CAMERA MOBILE 

–        Le Petit Lieutenant, Xavier Beauvois (2005, France)

–        Loulou, Maurice Pialat (1980, France)

–        Mémoires du sous-développement (Memorias del subdesarrollo), Tomás Gutiérrez Alea (1968, Cuba)

3. MAnifestationS météorologiques

–       Partie de campagne, Jean Renoir (1936, France)  – 2 extraits

–       Shara, Naomi Kawase (2003, Japon) J

–       Antigone, Jean-Marie Straub/Danièle Huillet (1992, France)

–       Millennium Mambo, Hou Hsiao-Hsien (2001, Taïwan-France)

–       Où est la maison de mon ami ?, Abbas Kiarostami  (1987, Iran) J

–       Sous le soleil de Satan, Maurice Pialat (1987, France)

Voir aussi > I. Introduction : films-clé

–       Le Petit Fugitif, Morris Engel (la pluie)

–       Du côté d’Orouët, Jacques Rozier (ballade sur la plage)

4.  l’acteur FACE AU REEL

a) Croisements acteurs/non acteurs

–        Stromboli, Roberto Rossellini (1950, Italie)

–       Les Amants du Pont-Neuf, Leos Carax (1991, France)

–       Petit à petit, Jean Rouch (1971, France)

b) Rôles joués par des enfants

–        Ponette, Jacques Doillon (1996, France) J

c) Avec des animaux

–        Mutum, Sandra Kogut (2007, Brésil) J

–        Les Désaxés (The Misfits), John Huston (USA, 1961)J

–        L’esprit de la ruche, Victor Erice (1973, Espagne)

Voir aussi  > I. introduction ; films-clé ;

–       Boudu sauvé des eaux, Jean Renoir (tous les extraits)

–       Du côté d’Orouët, Jacques Rozier (les anguilles)

–       Le Petit Fugitif, Morris Engel (rôles joués par des enfants : tous les extraits)

–       L’Enfance nue, Maurice Pialat (tous les extraits)

5. L’acteur joue son rôle et effectue une action simultanément

Les gestes précis effectués par un personnage interrogent le lien acteur/ personnage

–       Loulou, Maurice Pialat (1980, France)

–       Une femme sous influence, John Cassavetes (USA, 1974) > II.2. caméra mobile ;  II.4. l’acteur face au réel, acteurs/non acteurs

–       Les Affameurs (Bend of the River), Anthony Mann (1952, USA J

–       Quatre aventures de Reinette et Mirabelle, Eric Rohmer (1987, France) J

–       Conte d’été, Eric Rohmer (1996, France)

  1. 6.     l’acteur eprouve les sensations physiques ou emotionnelles de son personnage

a) Corps qui joue / corps qui éprouve réellement ce qu’il fait

–       Les Quatre Cent Coups, François Truffaut (1959, France) 2 extraits J

–       Les Fiancées en folie (Seven chances), Buster Keaton (1925, USA) J

–       Les Temps Modernes, Charlie Chaplin (1936, USA) J

–       La Graine et le Mulet, Abtellatif Kechiche (2007, France)

–       Rosetta, Luc et Jean-Pierre Dardenne (1999 France-Belgique) – 2 extraits > II.2. caméra mobile

–       Pierrot le fou, Jean-Luc Godard (1965, France-Italie)

b) Affects du personnage/ affects de l’acteur

–       Vive l’amour, Tsai Ming-Liang  (1994, Taïwan)

–       Ponette, Jacques Doillon (1996, France) J

Voir aussi > I. Introduction : films-clé

–       Boudu sauvé des eaux, Jean Renoir (la barque se renverse)

–       Le Petit Fugitif, Morris Engel (baseball et autres jeux, sensations physiques)

–       Du côté d’Orouët, Jacques Rozier (sur la dune avec les valises ; la leçon de voile)

7. le personnage dans le monde (Décors naturels : personnages immergés dans le monde réel)

–       Allemagne année zéro, Roberto Rossellini (1948, Italie) > I.1 la fiction est ancrée dans le réel

–       Abouna, Mahamat-Saleh (2002, Tchad-France) > I.1 la fiction est ancrée dans le réel

–       Les Hommes le dimanche, Robert Siodmak, Edgar Ulmer (1929, Allemagne) J

–       Le Dernier Plongeon, João César Monteiro (1992, Portugal)

–       Dans la ville blanche, Alain Tanner (1983, Suisse-GB-Portugal)

–       Profession : reporter, Michelangelo Antonioni (1975, Italie/Espagne/France)

–       La Forêt interdite, Nicholas Ray (1958, USA) J

–       Le vent nous emportera, Abbas Kiarostami (1999, Iran  J

–       Lumière Silencieuse (Stellet Licht), Carlos Reygadas (2007, Mexique-France-Pays-Bas-Allemagne) J

Voir aussi > I. Introduction : films-clé

–       Le Petit Fugitif, Morris Engel  (scène de manège à Coney Island ; passage du jour à la nuit ; collecte des bouteilles sur la plage)

–       Du côté d’Orouët, Jacques Rozier (pêche à la crevette)

Ces DVD ont été réalisés par

Le Service pédagogique de La Cinémathèque française en collaboration avec Alain Bergala, conseiller artistique du Cinéma, cent ans de jeunesse.

Contact : Service pédagogique de La Cinémathèque française

51 rue de Bercy 75012 Paris – Tel : 01 71 19 33 27

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s